Christopher || Les Vampires sont juste des cannibales qui font une cure de jus !
RemonterDescendre
London, la babylone moderne.
On pourrait appeler Londres
la Babylone noire.
Lugubre le jour, splendide la nuit.
Voir Londres est un saisissement.
C'est une rumeur sous une fumée.
Analogie mystérieuse,
la rumeur est la fumée du bruit.
Carcosa
Au long du lac se brisent les vagues de nuages
Les deux soleils jumeaux meurent sur ses rivages
Et les ombres s'allongent
Sur Carcosa
Si étrange est la nuit sous les étoiles noires
Si étranges les lunes tournant au ciel du soir
Mais plus étrange encore
Est Carcosa
The Yellow Sign
N'est pas mort ce qui à jamais dort. En d'étranges éons peut mourir meme la mort


Partagez | 
 

 Christopher || Les Vampires sont juste des cannibales qui font une cure de jus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Baleine de parapluie
Résidence : Dans les bibliothèques, ou à la fac, ou...là où les livres peuvent lui servir d'oreiller en fait.
Date d'inscription : 31/10/2018
Messages : 27

Investigateur
Points de vie:
5/5  (5/5)
Points de mental:
10/10  (10/10)
Axes:
AxesNotes
Erudition6
Force2
Roublardise3
Volonté1
avatar
 

CHRISTOPHER PILOU

La vraie science est une ignorance qui se sait.


État Civil
GROUPE Investigateur
EVEIL 4
NOM Pilou
PRENOM Christopher
AGE 47 ans
LIEU DE NAISSANCE Londres
NATIONALITE & ORIGINES Anglais
STATUT CIVIL Marié
OCCUPATION/METIER Archéologue
AVATAR David Tennant
Double-Compte ou + Non


Recherche de liens
Madame Pilou Madame Pilou, de son prénom Pimprenelle est unie à Chris depuis désormais une dizaine d'années. Ourlé de tendresse, leur mariage est toutefois sans amour, arrangé par le père de Pimpy qui travaille au Musée également et voulaient pour leur minette un garçon bien élevé et cultivé. Même s'il a quinze ans de plus.

Victoria C'est la femme de ménage de l'Exposition, une petite demoiselle de base discrète, qu'il a finalement abordée un soir parce que perdu dans ses pensées il ne trouvait plus son chemin...et qui s'est retrouvée en vérité très intelligente et curieuse de ses activités. Depuis, de temps en temps, ils ont quelques discussions très intéressantes sur les spécialités du sieur Christopher.

Le Patron C'est son boss le temps de la grande exposition Egyptienne au Musée ; il lui casse les noix puissance mille et il se débrouille pour le croiser le moins possible. Il ne prend absolument pas son travail à sa juste valeur et ne fait aucun effort pour s'intéresser à ses activités. Il est plus jeune que lui, mais Chris' trouve qu'il a déjà perdu tout son potentiel de folie.


Le passé nous façonne
Sa vie palpitante
1843 : Naissance à Londres dans le lit de sa mère, dans un hôtel miteux où cette dernière a été déposée à l’arrache pour fuir l’Irlande où son père scientifique est resté. Quelque chose se préparerait, d’après lui.

1846 : La Grande Famine dévaste l’Irlande, le père de Christopher disparaît dans le million de victimes de cette triste période.

1846-1850 : Sa mère trouve de justesse un travail à l’usine pour essayer de les faire subsister. Victime des mauvaises conditions de travail, des brimades et du harcèlement raciste de ses compagnes anglaises, elle abandonne la force de vivre. Christopher, sept ans, est alors placé dans un orphelinat, où il subit le même traitement social que sa mère avec ses congénères. Il y apprend difficilement à lire, seul.

1859 : Renfermé sur lui-même et ses seuls compagnons que sont les bouquins, il dévore le moindre d’entre eux qui passe à sa portée. Quand Darwin publie l’origine des espèces, il le bouffe, et c’est la révélation : il travaillera dans les sciences naturelles.

1861-1871 : L’orphelinat le recrache sur le pavé Londonien, où il enchaîne les petits boulots principalement dans les marchés quotidiens. Entre deux étalages de légumes, il tombe sur un bouquiniste avec qui il discute et partage son amour des livres et de la culture. Ils se rencontrent plusieurs fois et s’acoquinent. Chris’ l’accompagne aux salons, aux cercles de lecture, et se fait son petit réseau de connaissances. Dans chaque rue de Londres, il a bientôt un appui, un pied à terre ou une relation susceptible de le dépanner.

1853 : Premier poste à l’Exposition, où il est pistonné puisqu’il n’a fait strictement aucune étude – et n’en fera officiellement jamais ; il est alors guide conférencier.

1854 : On lui reproche son côté trop théâtral. Il est relégué aux archives : il découvre alors l’archéologie, son nouveau grand amour.

1877 : Il fait la connaissance d’Howard Willis, son futur beau-père, conservateur du patrimoine avec qui il travaillera par la suite en étroite collaboration.

1880 : Il épouse Pimprenelle Moore, de dix-sept ans sa cadette. Ils n’auront jamais la moindre relation sexuelle, et entretiennent une vie comme le font les couples mariés alors : une forme de colocation tendre et des arrangements pour que l’un ne dérange pas l’autre.

1885 : Le bouquiniste décède d’une maladie de longue date. Chris en est dévasté. C’est à cette date que Pimpy et lui commencent réellement à se rapprocher, et à nouer cette relation qu’ils ont aujourd’hui.

1890 : Il est officiellement en charge de l'exposition sur l'Egypte au musée du même nom.


Derrière le voile...

PSEUDO Kichupa
AGE 24
QUELQUES MOTS SUR TOI J'aime la pizza.


Revenir en haut Aller en bas
 
Christopher || Les Vampires sont juste des cannibales qui font une cure de jus !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Instabilité et charge irrésistible
» Parce que les vampires sont "à la mode" ...
» L'effet de mode n°1 : Les Vampires Sont Partout !
» Au printemps (Triste renouveau de Dame Nature)
» Quels sont les mots qui ne font pas parti de votre vocabulaire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Yellow Sign :: We're flesh and blood :: Le laboratoire :: Présentations validées-